Rénovation Drôme Ardèche, votre maison entre de bonnes mains!

 

Pour votre projet de rénovation d’un bâti ancien,

La coopérative AVA Maison vous propose un accompagnement complet de la conception à la réalisation, pour vous permettre d’atteindre vos objectifs de confort et de performance thermique.

Composée d’artisans expérimentés dans les domaines de la maçonnerie, de la charpente, de la couverture, des menuiseries, de l’isolation,du  doublages, ainsi que de l’électricité et plomberie, AVA Maison regroupe et coordonne tous les savoirs faire nécessaires à un projet de rénovation abouti.

La coopérative AVA Maisons est reconnue RGE Qualibat.

Cette qualification vous permet de prétendre aux crédits d’impôts (selon la loi de finance en vigueur) et autres aides prévues par l’administration pour tous les travaux de rénovation énergétique entrepris.

 Bien réussir sa rénovation : 6 Principes de base en rénovation

 

1 Réfléchir le bâtiment dans son ensemble et non pas poste par poste.

Chaque poste est important, mais il est important de prendre la rénovation de votre maison dans son ensemble et de ne pas saucissonner les postes : Isolation, ventilation, menuiseries, chauffage… au risque d’engager des dépenses inutiles et de ne  pas obtenir le confort souhaité.

Exemple : Vous avez froid, donc vous achetez un moyen de chauffage puissant qui vous permet de chauffer votre maison. Ensuite vous réalisez des travaux d’isolation ce qui fait que votre besoin en chauffage diminue et votre super chauffage est devenu trop puissant et inutilement cher pour les nouveaux besoins du bâtiment. (l’exemple peut paraître évident, mais nous l’avons déjà vu)

2 Isoler 

  • Moins de besoin de chauffage
  • Moins de besoin de rafraîchissement
  • Plus de confort

Plus de confort, car absence de paroi froide et de cette sensation désagréable du froid qui vient du mur ou du sol…

Quelques conseils pour bien choisir son isolant

3 Inertie 

Non la pierre n’est pas isolante ! On ne le dira jamais assez !

L’inertie thermique c’est un phénomène thermique qui veut qu’une masse absorbe de la chaleur et la restitue par la suite .

Un exemple qui permet de bien comprendre : Une maison sans inertie c’est un peu comme moto sur la route, et une maison avec un forte inertie comme un camion sur la route. Le camion au démarrage, il rame, et pour s’arrêter, il lui faut de la distance. La moto, démarre rapidement et s’arrête rapidement aussi. Et on ne parle pas de la consommation. Sachant que là, nous ne parlons que de l’inertie. L’absence d’inertie couplée à une bonne isolation reste un duo gagnant !

Un exemple pour les matheux : Un bon rendement d’échange thermique, c’est 0.8. Je chauffe (coef 1) et la masse en contact direct absorbe la chaleur (coef 0.8) et la restitue (coef 0.8) soit une restitution de 0.64 ! Pour le cas d’un bon rendement. Votre ressentit passe aussi par un coefficient de 0.8n donc votre ressentit n’est plus que de 0.8×0.64= 0.51 (50% de l’énergie payée) soit pas grand chose et vous avez froid. L’inertie thermique est difficilement contrôlable.

En cas d’occupation intermittente de l’habitation, la mise en température va être longue.

4 Menuiseries de qualité 

Il est devenu normal que les menuiseries soient en double vitrage avec du gaz inerte entre les 2 vitrages.

Depuis janvier 2013, les menuiseries sont étanches à l’air.

5 Étanchéité à l’air

Le bâtiment doit devenir étanche à l’air pour améliorer le confort dans votre habitation. Rien de plus désagréable que d’être installé dans le canapé et de sentir de l’air froid vous souffler dessus.

6 Ventilation

Oui, un bâtiment a besoin d’être ventilé. C’est la VMC (ventilation mécanique contrôlée) qui joue ce rôle. Elle est le « poumon » de la maison.

Il existe 2 type de VMC : VMC Simple flux et VMC double flux

Ventilation de l'habitat

Rénover = Faire la chasse au gaspi

Les postes de dépenses énergétiques avant rénovation sont les suivants : par ordre décroissant

1 Le chauffage : pour faire baisser la dépense : Isoler (Toit, murs, sols) et Changer les menuiseries

2  L’eau chaude sanitaire : pour  réduire ce poste de dépense : remplacer le chauffe eau par un chauffe eau thermodynamique  ou chauffe eau solaire. Le deuxième est plus onéreux que le premier et mais en Drôme ou en Ardèche reste un choix possible.

3 La ventilation : deux possibilités : VMC simple flux ou double flux

4 L’éclairage et appareillage électrique : privilégier autant que possible les appareillages basse consommation.